Accueil / Actualité / Vie de l'Association

Vie de l'Association

 

Réunion du Conseil d'administration

 
     
 

Le Conseil d'administration de l'Association nationale Hector Berlioz s'est réuni le samedi 9 décembre 2017 au Centre de documentation de musique contemporaine « Dimitri Chostakovitch », à Paris.

 
     
     
 

Soutenance de thèse

 
     
 

Notre sociétaire Anastasiia Syreishchikova a brillamment soutenu, à Paris le 4 décembre, une thèse de doctorat intitulée Les voyages d'Hector Berlioz en Russie : histoire d'un dialogue musical franco-russe (1833-1869).

Hector Berlioz (1803-1869) a effectué deux séries de concerts en Russie (en 1847 et 1867 1868, à Moscou et Saint-Pétersbourg). Le compositeur français lui-même considérait ces tournées comme les plus grands triomphes de sa carrière. Cette image d'un accueil massivement positif de Berlioz en Russie, fondée principalement sur les témoignages du compositeur lui-même, reste encore peu étudiée car les sources russes sont difficilement accessibles. La thèse a donc pour objectif de reconstituer l'histoire des relations entre Berlioz et la Russie, du vivant du compositeur, pour mieux comprendre les raisons de son succès. Grâce à des documents conservés dans les archives russes et jusqu'alors inédits – des articles de presse, des affiches, des dossiers administratifs, de la correspondance (dont trois nouvelles lettres de Berlioz) – l'auteur présente un récit plus nuancé des rapports entre Berlioz et la Russie.

Ce travail est présenté sous trois angles : 1. La réception critique de Berlioz par la presse russe (environ 360 articles, publiés entre 1833 et 1869 et le rôle de cette dernière dans la formation de l'image de Berlioz ; 2. La pratique d'exécution des œuvres de Berlioz en Russie, aussi bien lors de ses visites qu'en son absence (y compris de nouveaux détails sur l'organisation de ses tournées) ; 3. Les contacts de Berlioz avec différents musiciens russes, comme M. Glinka, A. Verstovskij, A. Lvov et M. Balakirev ; la dédicace de la Symphonie fantastique au tsar Nicolas Ier ; les arrangements par Berlioz de deux œuvres de Bortnânskij. Cette étude permet de mieux comprendre les relations artistiques entre la France et la Russie au XIXe siècle, mais également l'importance de Berlioz pour la culture et la musique russes.

 
     
     
 

VIENT DE PARAÎTRE

 
     
 

Bulletin n° 52 - janvier 2018

 
     
 

SOMMAIRE

Adieu à Pierre Bergé

Le Mot du Président

La première impression musicale

Berlioz et la politique

Quand le docteur Berlioz préconisait les bains de vapeur

Encenser
Leonore

Le colonel Marmion ne pensait pas le fait théâtral

Bibliographie

De nouveaux
Troyens, et quels Troyens !

Béatrice et Bénédict (Glyndebourne)

Discographie

Disparitions

Nouvelles diverses
 
     
     
© AnHB 2002-2018 - Association nationale Hector Berlioz